Aïkido

L’Aïkido est une discipline universelle qui peut être pratiquée à tout âge. Sur les tatamis, tous/toutes les pratiquant-e-s sont égaux/égales et portent la même tenue. Cette discipline repose sur le placement, le déplacement, l’engagement des hanches tout en souplesse et en disponibilité. L’Aïkido est une discipline martiale adaptée à tous les publics.
L’Aïkido repose sur trois grandes valeurs :
L’harmonie, le rapprochement des participant-e-s et le respect.

INFOS

Responsable : Marie-Andrée CARIO

Animateur : Jean-Yves DEBOUTE

INFOS PRATIQUES – AïKIDO

  • PUBLIC
  • Tout
  • Tout
  • Tout
  • JOUR
  • Lundi
  • Mercredi
  • Vendredi
  • HEURE
  • 19h15/20h45
  • 19h15/20h45
  • 19h15/20h45
  • TARIF*
  • 120€
  • 120€
  • 120€

*Cotisation FLEP incluse à ne payer qu’une fois et peu importe le nombre d’activités que vous faites au sein de l’association. Possibilité de paiement en plusieurs fois. Tarifs dégressifs pour les familles (Ex: -10€ pour la 2ème personne)

Tarif(s) : 120 €

Cotisation FLEP de 17€ incluse à ne payer qu’une fois et peu importe le nombre d’activités que vous faites au sein de l’association.

Tarifs dégressifs pour les familles (Ex: -10€ pour la 2ème personne)

ZOOM SUR LA SECTION

Objectif :

Au travers de sa pratique martiale, l’Aïkido a pour objectif d’améliorer les relations entre les personnes en favorisant le développement harmonieux de chacun.
Dans cette perspective, c’est à la valorisation mutuelle qu’il convient de s’employer et non à l’affirmation de soi au détriment de l’autre, et c’est la raison pour laquelle la compétition, qui glorifie le vainqueur, n’a pas sa place dans notre discipline.

Qu’est-ce que « AÏKIDO » veut dire ?

AÏ : union, unification, harmonie

KI : énergie vitale

DO : voie, perspective, recherche

AÏKIDO :  » recherche pour l’unification des énergies vitales « 

Principes du travail :

L’objectif de l’Aïkido est extrêmement vaste et ambitieux. Il ne faut donc surtout pas tenter de le réduire à un ensemble de techniques ou de « trucs » pour apprendre à se défendre à court terme (même si cet aspect est également pris en compte). Il convient au contraire de bien le considérer comme un engagement sur une voie (« DO » en japonais) qui suppose une recherche permanente et un souci constant de perfectionnement tant sur le plan technique, physique que mental ou relationnel.
A ce titre, dans le cadre de la pratique, les rôles de Uke (celui qui attaque, qui subit la technique et chute) et de Tori (qui est attaqué et applique la technique) sont d’égale importance et doivent être abordés avec le même sérieux car ils constituent les deux faces indissociables de la situation qui nous sert de cadre d’étude.
Dans cette même logique et conformément à l’objectif de la discipline, chacun doit s’efforcer de pratiquer avec le plus de partenaires possibles, représentants des types humains différents par l’âge, le gabarit le sexe ou le niveau technique. La tentation est souvent grande de ne travailler que par affinité, mais ce serait là limiter considérablement la portée de l’expérience que vous pouvez vivre dans le Dojo.

CONTACTER LA SECTION

AÏKIDO

Responsable : Marie-Andrée CARIO